Les règles de base pour mettre fin à une relation amoureuse

Mettre fin à une relation peut être un processus très douloureux et difficile, surtout si cette relation durait depuis longtemps. Croyez-le ou pas, il y a toujours des règles.

Si vous avez été avec votre conjoint, avec votre petite amie ou un petit ami depuis longtemps, il est important que vous preniez les choses lentement. Vous ne pouvez pas envoyer un message disant que « c’est fini. » En fait, c’est la pire façon de mettre fin à une relation.

Habituellement, si vous avez été avec quelqu’un pendant une longue période, il a probablement beaucoup de sentiments envers vous. Rappelez-vous que le temps crée de précieux souvenirs de l’autre personne et si vous êtes prêt à passer à autre chose, elle pourrait ne pas sentir de la même façon.

C’est exactement la raison pour laquelle vous avez besoin de rompre lentement. Après une rupture certaines personnes vont ressentir des émotions extrêmes comme l’anxiété, la dépression et même la colère. Il faut toujours prendre au sérieux les sentiments des autres. La rupture doit toujours se faire en personne et pour éviter tout drame, assurez-vous de la déclarer dans un endroit plein de monde. Vous ne pouvez pas prévoir la réaction de votre partenaire. Si la relation était très forte, vous ne pouvez pas également éviter de briser cœur de l’autre partie surtout si elle est très sensible.

Réchauffer l’amour dans votre vie de couple

amour dans vie de couple

Téléchargez gratuitement ce livre en pdf:
Parents 101 : harmonie familiale

Aide pour les nouveaux parents à obtenir un peu de sommeil






La naissance d’un nouveau bébé est certainement un événement très excitant surtout pour les nouveaux parents. Cependant, cela demande des responsabilités supplémentaires, beaucoup d’effort et même quelques sacrifices comme le manque de sommeil.

Heureusement, il existe des stratégies et des conseils pour aider les nouveaux parents à obtenir un peu de sommeil. Bien sûr, avec un bébé, vous n’obtiendrez jamais une surabondance de sommeil, mais ces conseils vous aideront à obtenir au moins suffisamment de sommeil pour préserver votre santé mentale.

Astuce 1: À tour de rôle

Quand le bébé se met à pleurer les deux parents se réveillent généralement, même si un seul s’occupe de l’enfant. Toutefois, dans les deux premiers mois les deux parents pourraient se lever chaque fois que le bébé pleure ce qui conduirait à un manque de sommeil pour les deux. La meilleure solution pour maman et papa est de faire un plan à l’avance pour désigner qui va se lever pour réconforter le bébé. Généralement, à tour de rôle est vraiment la meilleure option qui aidera les deux parents à obtenir un peu de sommeil. Évidemment, si la mère allaite, alors cela peut s’avérer plus difficile.

Astuce 2: Dormir avec bébé

Quand le bébé fait une sieste et s’endort alors vous en tant que maman vous devriez faire la même chose pour obtenir un peu de repos. Vous pouvez tirer les rideaux, mettre votre téléphone en mode silencieux et même accrocher une note sur la porte de votre chambre pour éviter tous les dérangements.

Astuce n ° 3: éviter les siestes après 16 heures

Aussi, lorsque votre bébé devient un peu plus âgé (3-4 mois), essayez d’éviter les siestes après 16 heures, pour assurer son sommeil au moment du coucher pendant la nuit.

Méthode 4h de sommeil par jour

4 heures de sommeil par jour

Téléchargez gratuitement ce livre en pdf:
Parents 101 : harmonie familiale

Conseils et techniques pour sauver votre mariage

La cause principale pour les problèmes qui surgissent dans la relation de mariage est l’élément de l’incompatibilité. Une fois que la nouvelle relation commence à s’user, les deux partenaires se retrouveront bientôt enfermés dans une situation où rien de commun ne sera partagé.

Cela peut être quelque chose de positif si les différences sont bien gérées, mais il se termine généralement par une certaine négativité dans l’équation qui conduit finalement à la rupture du mariage.

Afin de préserver la relation conjugale et de lui donner une meilleure chance de survie, les deux parties doivent s’interroger sur leurs rôles et leurs perceptions liées à la relation. Ils doivent discuter de la compatibilité, de la compréhension, de la coopération, des loisirs similaires, des types d’intérêts, des points de désaccords et des autres éléments qui dictent la nature de la participation de chacune des deux parties.

En ce qui concerne l’aspect négatif dans la relation, les deux parties devraient être pleinement conscients de la façon dont les problèmes seront abordés d’où la nécessité d’examiner les résolutions recherchées pour mettre de nouveau la relation sur les rails.

Il est aussi important d’évaluer le potentiel pour la poursuite de la relation et de définir les objectifs éventuels attendus.

Guide pour sauver votre couple

livre sauver son couple en pdf

Téléchargez gratuitement ce livre en pdf:
Parents 101 : harmonie familiale

Comment un parent seul peut gérer les défis de la vie

Il n’est pas surprenant d’entendre et d’apprendre que plusieurs familles à travers le monde sont dirigées par un seul parent qui représente à la fois le père et la mère suite à des circonstances personnelles, un divorce, un abandon, voire même la mort.

Un parent restant seul doit faire face à tous les soins, les défis, les récompenses, les obstacles et les joies relatives à un partenariat de deux! Peu de parents sont vraiment préparés pour faire face aux conséquences de la perte d’un partenaire, indépendamment de la cause. Souvent les sentiments de désespoir, de débordement et de stress sont très fréquents. Les défis à surmonter peuvent sembler comme des collines à grimper chaque jour!

Voici quelques principaux défis auxquels la plupart des parents isolés sont confrontés:

– Faire face à la perte d’un partenaire.
– Assumer les rôles et les responsabilités supplémentaires (être tout à tout le monde)
– Assurer la continuité et éviter les perturbations pour les enfants et la famille
– Aider les enfants à faire face à la nouvelle situation.
– Gérer ses propres émotions.
– Lutter contre les préjugés sociaux.
– Donner les soins adéquats et subvenir aux besoins des enfants
– Maintenir la confiance en soi.
– Equilibrer entre le travail et la vie familiale
– Gérer efficacement son temps et les contraintes financières.

Oui, les défis sont bien réels! Heureusement, comme le sont les récompenses. Il y a deux côtés contradictoires pour cette tache! Vous pouvez faire une différence et être un parent unique à succès, comme vous pouvez échouer dans votre modèle familial. Mais, avec les conseils pratiques, les suggestions et les recommandations dans cet e-book vous permettront de découvrir les joies et les secrets de la monoparentalité.

Guide familles monoparentales: comment Assumer

livre familles monoparentales

Téléchargez gratuitement ce livre en pdf:
Parents 101 : harmonie familiale

Le bien-être psychologique des parents isolés

Probablement, la chose la plus difficile à laquelle un parent seul fait face est l’émotion intense liée au fait d’être à la fois un père et une mère à un enfant lorsque l’autre parent est absent ou ne fait rien pour remplir son rôle dans la prise en charge de ses enfants.

Les parents isolés peuvent essayer de faire face à cette situation soit par essayer de compenser en adoptant les deux rôles de maman et de papa, ou en parcourant la scène sociale pour trouver un partenaire capable de les aider dans l’éducation de leurs enfants. La pression est certainement élevée. Cependant, à vrai dire, aucune des deux méthodes n’est efficace à cent pour cent.

La majorité des parents isolés se sentent coupables et se blâment souvent pour l’absence de l’autre parent. Cela est particulièrement compliqué si le parent gardien est un homme et il a une ou plusieurs filles, il est difficile pour lui d’assumer tous les devoirs de mère.

Certains iront à la recherche de quelqu’un pour combler le poste, mais généralement, la recherche d’un parent de remplacement finit en vain.

Pour faire face à l’absence de l’autre parent, vous devez d’abord reconnaître et admettre que personne ne pourra jamais remplacer la mère ou le père de votre enfant. Bien sûr, quelqu’un agréable et approprié pourrait venir en aide, mais vous ne devez pas faire de cette recherche votre objectif quotidien.

Rappelez-vous toujours que vos enfants ont besoin de VOUS pour prendre soin d’eux, et ne veulent pas vous voir comme une nounou ou détective privé chargé de leur trouver un bon parent.

Au lieu de cela, votre rôle consiste à vous concentrer sur ce que vous pouvez donner à vos enfants, même sans un partenaire. Être un parent seul n’est pas un péché. Ce n’est pas non plus une raison pour vous d’aller sur la voie de la culpabilité. Même si vous trouvez un nouveau conjoint ou partenaire, vos enfants seront toujours heureux de vous avoir avec eux.

Toujours garder à l’esprit que vous êtes humain et vous ne pouvez pas tout faire à la fois. ce qui ne vous tue pas vous rend toujours plus fort.

Livre guide familles monoparentales: Parents isolés

livre familles monoparentales

Téléchargez gratuitement ce livre en pdf:
Parents 101 : harmonie familiale