Introduction au leadership pour maitriser l’art de la conversation

Napoléon a dit un jour: «Un mauvais général vaut mieux que deux bons. » C’est la même chose que le dicton «trop de cuisiniers gâtent la sauce». Avoir un ensemble d’instructions, même si elles sont imparfaites, est plus préférable que d’avoir deux ensembles de directives parfaites qui, une fois adoptées sans référence, causent des ravages.

C’est le principe du leadership dans une coquille de noix. L’histoire est pleine de dirigeants dont les débuts ont été désastreux.

La même chose peut être appliquée à des personnes qui s’efforcent de devenir des leaders.

Le leadership peut être appris. Certaines personnes sont certainement nées avec des compétences en leadership, mais ce n’est pas une condition préalable pour devenir un chef. Le plus important est le dévouement à l’art du leadership. Le leadership implique la compréhension de la façon d’inspirer, d’influencer et le contrôle de la façon dont les gens se comportent. Il ne s’agit pas de crier, ni d’avoir une voix profonde et en pleine expansion, ou d’avoir dans une grande stature physique; Gandhi ne possédait aucun de ces attributs, mais il a réussi à diriger une nation et à inspirer des millions à travers le monde.

Parfois, le leadership ne signifie pas plus que d’avoir un message poignant pour un public réceptif à un moment opportun.

Si vous voulez mettre en place votre programme de coaching, allez-y !

Coaching – Conversation Spontanée

conversation spontanée pdf

Téléchargez gratuitement ce livre en pdf:
Parents 101 : harmonie familiale